Bienvenue au service de transport mésadapté de la STM!
En direct de Dakar - Des nouvelles de notre partenariat avec l'Association des femmes de la Médina

Mieux voir pour mieux agir : Non à l'itinérance des femmes!

Alors que l'itinérance des femmes augmente, se diversifie et se complexifie, la Table des groupes de femmes de Montréal et ses partenaires ont réuni pendant deux jours, les 20 et 21 mars 2012, plus de cent cinquante participantes à un forum portant sur l'itinérance vécue par les femmes à Montréal. L'objectif du forum Mieux voir pour mieux agir : Non à l'itinérance des femmes! était de prendre acte des enjeux entourant les réalités des femmes en situation d'itinérance et de sortir ces femmes de l'invisibilité.

« Nous avons organisé ce forum pour mieux documenter l'itinérance vécue par les femmes et réfléchir aux actions que nous pouvons mettre en branle afin de contrer ces situations qui sont intolérables », mentionne Carole Benjamin, co-coordonnatrice de la Table des groupes de femmes de Montréal.

L'événement a été organisé en deux temps. Le 20 mars a eu lieu une soirée d'expression artistique et de prise de parole de femmes en situation d'itinérance ou qui l'ont été. Carole Benjamin ajoute que « cette soirée nous a permis de voir des œuvres réalisées par les femmes. Nous avons également entendu des témoignages sous diverses formes ». La matinée du 21 mars aura par la suite réuni une douzaine de conférencières qui ont présenté des aspects différents de l'itinérance vécue par les femmes. L'événement se conclura par une série d'ateliers d'échange pour les groupes de femmes qui sont confrontés à l'itinérance vécue par les femmes et les groupes qui travaillent avec les femmes en situation d'itinérance.

Nathalie Duhamel, membre du comité organisateur de l'événement, avance que « le forum aura permis de mettre à l'avant scène les nombreux visages des femmes en situation d'itinérance : Autochtones, Inuit, jeunes, aînées, handicapées, issues de l'immigration ». Elle soutient que « les facteurs qui ont pu mener ces femmes à l'itinérance sont multiples, mais ce qu'elles ont toutes en commun, c'est de partager la souffrance et l'exclusion sociale ».

Alors que de plus en plus de femmes se retrouvent en situation d'itinérance, les participantes lancent un signal d'alarme. « Les causes qui mènent les femmes à la rue sont complexes et imbriquées et nous demandons aux différents paliers gouvernementaux de mettre en place des actions structurantes pour éviter que d'autres femmes basculent dans l'itinérance. Il n'existe aucune politique gouvernementale sur l'itinérance et les cadres et plans d'action actuels ne prennent pas en compte les réalités spécifiques vécues par les femmes. Ça doit changer! », a lancé Marjolaine Despars, également membre du comité organisateur.

La Table des groupes de femmes est un regroupement régional qui vise à promouvoir et défendre les intérêts des femmes dans une perspective féministe d'égalité entre les femmes et les hommes dans la région de Montréal.

Pages reliées :
L’itinérance des femmes en progression, TGFM, 29.05.2012
Réflexion sur l’itinérance des femmes en difficulté : un aperçu de la situation, Conseil du statut de la femme, 20.04.2012
L'itinérance explose à Montréal, Caroline Montpetit, Le Devoir, 20.04.2012