24 $ pour 24 heures de garde!
Où sont les engagements à lutter contre la pauvreté à Montréal?

Des milliers d’organismes communautaires du Québec invités à réfléchir à leur avenir

Le 24 septembre, la Coalition des Tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) lançait le processus des États généraux du mouvement communautaire autonome 2013-2014. Cette démarche, qui vise l’ensemble des organismes œuvrant avec la population québécoise, durera près d’un an. Cette réflexion collective permettra de tracer un portrait global et des pistes d’avenir pour l’action communautaire autonome du Québec.

« Après 50 ans d’existence, le milieu communautaire est mûr pour un bilan. Avec les besoins qui augmentent, les coupes successives dans les services publics et un financement qui plafonne, nous en sommes à un carrefour important de notre épanouissement. Nous souhaitons réfléchir ensemble aux enjeux qui concernent notre mouvement et, ainsi, prendre des décisions collectives pour l’avenir », souligne Patricia Chartier, coordonnatrice de la CTROC.

« Il est indéniable que ce projet participatif permettra à nos jeunes de mieux comprendre les principes de l’action communautaire autonome. De plus, il donnera l’occasion à nos membres d’échanger et de débattre sur l’avenir de ce mouvement qui soutient des millions de Québécois et de Québécoises », témoignait Jean-François Bougie, coordonnateur de la Maison des jeunes l’Escapade de Val-Bélair lors du lancement.

La démarche des États généraux se traduira en trois étapes. Dès cet automne, le tout commencera par une réflexion dans les organismes à partir d’un cahier d’animation qui leur sera acheminé. Par la suite, au printemps 2014, des rencontres auront lieu régionalement entre les différents organismes et le tout culminera par une grande rencontre provinciale qui se tiendra à l’automne 2014.

Source : CTROC, 27.09.2013

Page reliée : Modes de financement des organismes communautaires : plus de paperasse, moins de services, IRIS