Les organismes en défense collective des droits réclament leur juste part devant l’Assemblée nationale
C'est le temps d'agir pour une société inclusive

Portrait montréalais des besoins de la population et du milieu communautaire

Grâce à une recherche réalisée avec l’appui de l’Agence de la Santé et des Services sociaux de Montréal, sept regroupements d’organismes communautaires montréalais1 démontrent que la région ne dispose pas des ressources nécessaires pour répondre adéquatement aux besoins de sa population.

Lancé le 28 novembre, le Portrait montréalais des besoins de la population et du milieu communautaire : une équation à revoir! (dont voici une synthèse) met en lumière une facette de la réalité montréalaise qui a été quelque peu oubliée par les médias. Fort des réponses de près de 300 organismes communautaires, de rencontres de discussions avec 111 personnes du milieu communautaire et avec 11 des 12 Centres de Santé et de Services sociaux (CSSS) de Montréal ainsi qu’une recension des données existantes, la démonstration utilise des approches scientifiques pour étayer ses analyses de la situation. Lire la suite du communiqué.

Note
1 - Il s'agit de la Coalition pour le maintien dans la communauté (COMACO), du Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI), du Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM), du Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain (ROPMM), du Réseau alternatif et communautaire des organismes en santé mentale de l'île de Montréal (RACOR en santé mentale), du Réseau d'action des femmes en santé et services sociaux (RAFSSS) et du Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM).