Femmes, pauvreté, discrimination et santé à Montréal
IntersectionnELLES

Les enjeux prioritaires des femmes à Montréal

Photo: Conseil des Montréalaises

Le 5 avril, le Conseil des Montréalaises (CM), en partenariat avec la Table des groupes de femmes de Montréal (TGFM), a tenu une journée de rencontre avec les groupes de femmes sur le thème Femmes et enjeux municipaux. L'évènement a rassemblé plus de 50 représentantes d'organismes féministes.

En tant qu'instance consultative auprès de la Ville de Montréal en matière de condition féminine et d'égalité entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mêmes, le CM est à l'écoute des divers réseaux oeuvrant à l'amélioration des conditions de vie et de travail des femmes. Cette journée était l'occasion de consulter les groupes de femmes qui ont une connaissance au quotidien des réalités complexes des Montréalaises. « Des rencontres comme celles-ci sont nécessaires et fédératrices. Elles permettent au CM d'entendre les Montréalaises, de faire des recherches sur leurs préoccupations et de sensibiliser l'administration municipale sur ces enjeux », souligne Dorothy Alexandre, présidente du CM.

Les représentantes des groupes de femmes ont fait valoir plusieurs enjeux, dont quatre prioritaires, pour les Montréalaises :

  1. Elles souhaitent que la Ville de Montréal mette réellement en application l'analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle (ADS+) pour prendre en compte les réalités de toutes les femmes, y compris celles qui subissent des discriminations basées sur la situation socio-économique, la situation de handicap, l'origine ethnique, l'orientation sexuelle, l'identité de genre ou le statut d'autochtone.
  2. Elles sont inquiètes de la sécurité des Montréalaises dans l'espace public et veulent que la Ville se positionne clairement contre toutes les formes de violences faites aux femmes.
  3. La pauvreté et la difficulté d'accéder au logement, particulièrement au logement social, constituent des questions cruciales pour les femmes.
  4. Les participantes souhaitent que la Ville tienne compte des multiples réalités et des besoins des femmes dans l'aménagement urbain et dans les mesures prises pour lutter contre les changements climatiques.

L'évènement a également permis aux femmes présentes d'exprimer leurs attentes vis-à-vis de la Ville de Montréal. Elles souhaitent être consultées pour le bilan du plan d'action 2015-2018 « Pour une participation égalitaire des femmes et des hommes à la vie de Montréal » de la Ville et pour le prochain plan d'action. « Nous espérons que la Ville organisera un forum, avec les groupes féministes, les élu.es, les fonctionnaires et le CM pour cette consultation », fait valoir Carole Benjamin, coordonnatrice de la TGFM.

Les membres du CM profitent de l'occasion pour remercier toutes les participantes qui ont contribué au succès de l'évènement.

Le Conseil des Montréalaises
Créé en mai 2004, le Conseil des Montréalaises est composé de 15 membres bénévoles choisies parmi la population féminine montréalaise. Il agit en tant qu'instance consultative auprès de l'administration municipale sur toute question liée aux conditions de vie et de travail des Montréalaises et à l'égalité entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mêmes.

La Table des groupes de femmes de Montréal
La Table des groupes de femmes de Montréal est un regroupement régional de concertation incorporé en mars 1996. Sa mission est de promouvoir et de défendre les intérêts des femmes dans une perspective féministe d'égalité entre les sexes. Elle intervient dans les sphères de la vie sociale, politique, économique et culturelle susceptibles d'influencer les conditions de vie des Montréalaises.

Source : Conseil des Montréalaises, 04.05.2018