Une campagne d’affichage féministe contre le harcèlement de rue
La Table des groupes de femmes de Montréal en pleine ébullition, avec trois projets en cours!

Un avis sur la discrimination des femmes en situation de handicap dans le logement

Se loger à MontréalLes membres du Conseil des Montréalaises (CM) présentent leur dernière recherche : « Se loger à Montréal : avis sur la discrimination des femmes en situation de handicap dans le logement ». Cet avis, qui met en lumière des angles morts préoccupants touchant un droit fondamental, a été élaboré en réponse aux revendications de longue date des groupes féministes : avoir accès à des logements abordables, sécuritaires et accessibles. Les membres du CM voulaient aussi rendre compte des réalités des femmes en situation de handicap, peu prises en compte dans les politiques municipales.

Les femmes en situation de handicap rencontrent de nombreux obstacles lorsqu'elles cherchent à louer un logement. Elles doivent composer avec le manque de logements disponibles, les listes d'attente et les logements trop petits. Elles font aussi face au manque de logements accessibles et d'information. D'ailleurs, elles portent souvent seules le fardeau de l'accessibilité de leur logement. Autre constat : elles sont également victimes de nombreux préjugés de la part des propriétaires de logements qui ne les considèrent pas comme des locatrices désirables.

Il ressort de cet avis que les femmes en situation de handicap sont victimes de discrimination systémique lorsqu'elles veulent se loger à Montréal. Pour lutter contre ces discriminations, le CM formule 34 recommandations à la Ville de Montréal, portant notamment sur la lutte contre les discriminations et le capacitisme, les normes d'accessibilité universelle, le logement social et communautaire et le Programme d'adaptation de domicile (PAD).

Source : Conseil des Montréalaises, 12.11.2019

Page reliée : Logement : un règlement d’inclusion qui ne prévoit rien en matière d’accessibilité universelle, Métro, 22.11.2019