Inclusion

Trousse d’outils pour les alliées aux luttes autochtones

Trousse d’outils pour les alliées aux luttes autochtonesÉlaborée par le Réseau autochtone de Montréal, cette trousse offre une vue d’ensemble sur quelques concepts importants pour comprendre les communautés autochtones, de même que des lignes directrices pour être une bonne alliée. Offerte en français et en anglais, elle a été créée afin de répondre à des questions auxquelles doivent souvent répondre les Autochtones. Le Réseau a vite écoulé ses 5000 copies papier, mais si votre organisme souhaite recevoir la version imprimable, envoyez un courriel à info@reseaumtlnetwork.com et inscrire "Trousse pour les alliés, demande d'impression" dans l'objet.


Lettre à Valérie Plante, mairesse de Montréal

Alors que la Semaine de l'analyse différenciée selon les sexes (ADS) s'achève, la Table des groupes de femmes de Montréal (TGFM) se réjouit de l'annonce faite par la Ville « d'intégrer à terme une analyse différenciée visant à prévenir les discriminations systémiques dans toutes ses politiques, programmes et services ».

Lire la suite "Lettre à Valérie Plante, mairesse de Montréal" »


Intégration de l'ADS+ - La Ville de Montréal revoit son processus décisionnel pour prévenir les discriminations systémiques

Afin de prendre en compte les besoins des groupes vulnérables, sous-représentés ou pouvant faire l'objet d'exclusion, la Ville de Montréal vise à intégrer à terme une analyse différenciée visant à prévenir les discriminations systémiques dans toutes ses politiques, programmes et services. D'ici là, trois services municipaux et deux arrondissements participeront à un projet pilote visant son application dans ses processus décisionnels.

Lire la suite "Intégration de l'ADS+ - La Ville de Montréal revoit son processus décisionnel pour prévenir les discriminations systémiques" »


La participation des femmes dans les organismes féministes mixtes : de la théorie à la pratique!

Plusieurs femmes qui militent dans les organismes mixtes se découragent ou s'épuisent. Réalisé par la FFQ, ce nouvel outil vous permettra d’identifier les obstacles qu'elles rencontrent dans votre organisme et d’avoir accès à de nombreuses stratégies pour travailler à l’égalité entre les femmes et les hommes et à l’égalité entre les femmes elles-mêmes. Toutes les stratégies sont accompagnées de conseils pour éviter certains écueils. Les groupes et organismes peuvent commander la version imprimée GRATUITEMENT via ce bon de commande (minimum 5 brochures).

Consultez aussi la page sur les femmes et les organismes mixtes du site de la FFQ. Vous y trouverez d'autres ressources sur le sujet.


Pas de garderies, pas d’intégration

Des demandeurs d’asile et des groupes sociaux dénoncent le manque d’accès aux ​ ​services de garde subventionnées

Appuyés par plus de 20 organisations, dont la Table des groupes de femmes de Montréal, des demandeurs et demandeuses d’asile publient une lettre ouverte aux chef.fes de partis pour demander la fin de leur exclusion des services de garde subventionnés et des CPE. Le Comité des demandeurs et demandeuses d’asile pour l’accès aux garderies dénonce que les enfants de demandeurs d’asile ne puissent accéder à ces espaces éducatifs et de socialisation indispensables. Il déplore aussi que les parents demandeurs d’asile soient empêchés de suivre des cours de français ou de postuler à des emplois pour lesquels ils et elles sont qualifié.es.

Lire la suite "Pas de garderies, pas d’intégration" »


IntersectionnELLES

Le Y des femmes de Montréal vient de mettre en ligne un documentaire, réalisé par les participantes du programme Force des filles, Force du monde, qui met en lumière huit femmes inspirantes de la diversité culturelle et religieuse. Chacune s’est exprimée sur son parcours de vie, ses accomplissements, ses réflexions face à la discrimination et son message d’espoir.

Ce sont Cathy Wong, présidente du conseil municipal de Montréal, Mindy Pollak, conseillère d’arrondissement d'Outremont, Natasha Kanapé Fontaine, artiste multidisciplinaire, Garihanna Jean-Louis, humoriste, Dang Thitruc Mai, policière, Douaa Hassan, ingénieure chimiste et chargé de cours à Polytechnique, Elsy Fneiche, psychoéducatrice et féministe musulmane, et Kharoll-Ann Souffrant, candidate à la maîtrise en travail social et conférencière.