Faire plus de place aux femmes immigrantes dans le Programme Action Diversité
Rapport de la Protectrice du citoyen en santé mentale - Action autonomie demande au ministre Bolduc d'intervenir d'urgence

La Marche mondiale des femmes 2010 à Montréal

Des marches, des kiosques, des conférences et quantité d’actions locales!

Marche mondiale des femmes 2010 à Montréal

Du 12 au 15 octobre : Contingent des marcheuses
Du 12 au 15 octobre, un contingent de marcheuses sillonnera les rues de l’Île de Montréal afin de soutenir les revendications de la Marche mondiale des femmes et de les faire connaître à la population montréalaise. Voici les lieux où il sera possible de se joindre au contingent.

Le mardi, 12 octobre : Autonomie économique et lutte contre la pauvreté
Quoi? Lancement régional de la Marche avec le contingent des marcheuses, à 12h15.
? À Verdun, au métro de l’Église (près des rues Wellington et de l’Église).
Quoi d’autre? Des actions auront lieu dans plusieurs quartiers, de Pointe-aux-Trembles à Pointe-St-Charles en passant par Ahuntsic et Côte-des-Neiges. Consultez l'horaire détaillé des activités locales.

Nous revendiquons une augmentation du salaire minimum et l’abolition des catégories à l’aide sociale (apte et inapte à l’emploi), tout en considérant et en respectant les besoins spécifiques des femmes ayant un handicap et de celles ayant toute autre limitation à l’accès au travail.

Pour Montréal, ça signifie améliorer le sort d’une grande partie de la population puisqu’on y retrouve un taux de faible revenu plus élevé que dans toutes les autres grandes villes canadiennes. À Montréal, la proportion de femmes vivant sous le seuil de faible revenu est de 30,1% (26,2% chez les hommes).

Le mercredi, 13 octobre : Bien commun et accès aux ressources
Quoi? Action contre la tarification et la privatisation des services de santé. Courte marche et actions percutantes et symboliques.
? Rassemblement à 10h30 au complexe Desjardins, suivi d’une marche.
Quand? De 10h30 à 13h30.

Nous revendiquons la fin de la privatisation des services publics et du bien commun (santé, éducation, eau, énergie éolienne) et nous nous opposons à toute augmentation des tarifs de ces services.

Pour Montréal, ça signifie, par exemple, de mettre fin aux augmentations de tarifs (les utilisateurs du transport en commun ont connu des augmentations de tarifs de 45,7% depuis 2000) et d’instaurer une tarification sociale pour les personnes à faible revenu.

Le jeudi, 14 octobre : La violence faite envers les femmes
Quoi? Grand forum féministe contre la violence envers les femmes. Des kiosques, des conférences et une table-ronde sur les multiples formes de violence envers les femmes.
? À l’Atrium du pavillon EV de l’Université Concordia, au 1515, rue Ste-Catherine Ouest.
Quand? Forum de midi à 18 heures, suivi d’une marche jusqu’au Cégep Dawson.

Nous revendiquons des mesures concrètes pour lutter contre et prévenir les violences faites aux femmes, notamment en interdisant les publicités sexistes et pour garantir le droit inaliénable des femmes de décider d’avoir ou non des enfants (maintien et la consolidation des services d’avortement gratuits offerts par les réseaux publics et communautaires).

Pour Montréal, ça signifie, par exemple, une réglementation pour l’affichage public et une éducation à la sexualité dans une perspective de rapports égalitaires et non sexistes.

Le vendredi, 15 octobre : La paix et la démilitarisation
Quoi? Rassemblement et action symbolique pour la paix et la démilitarisation. L’activité se fait avec les régions de Laval, Lanaudière et des Laurentides.
Où et quand?
À 10 heures : manifestation avec le contingent des marcheuses. Rendez-vous au coin des rues Lajeunesse et Crémazie (métro Crémazie).
À midi : départ des autobus vers Mascouche, rendez-vous au Centre des femmes de Laval au 69, 8e rue (métro Cartier).
À 12h45 : rassemblement au Parc de l’Étang à Mascouche. Retour à Montréal prévu à 15 heures.

Nous revendiquons la fin du recrutement militaire dans tous les établissements d’enseignement du Québec et le retrait des troupes militaires canadiennes en Afghanistan.

Pour Montréal, ça signifie une prise de position claire de l’administration municipale en ce sens.

Le samedi, 16 octobre : Journée pour les droits des femmes autochtones
Quoi? Journée pour les droits des femmes autochtones et départ des autobus vers Rimouski. Consultez votre groupe de femmes ou votre syndicat pour plus d’informations sur les possibilités de transport.
? Au Cégep de Rimouski.
Quand? Début des activités à Rimouski à 16 heures.

Nous revendiquons que le Canada signe la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et mette en oeuvre les droits qui y sont contenus avec une attention particulière sur les droits des femmes et des enfants autochtones.

• Le dimanche, 17 octobre : Grand rassemblement à Rimouski
Quoi? Grand rassemblement à Rimouski, rendez-vous au Cégep de Rimouski.
Quand? De 10h30 à 14h30. Diffusion en direct à partir de 13h.


Faites la différence, impliquez-vous
Joignez-vous au groupe des marcheuses pendant leur tour de l’île de Montréal du 12 au 15 octobre.
• Participez aux actions et activités régionales du 12 au 16 octobre et au grand Rassemblement national à Rimouski.
• Impliquez-vous auprès d’un groupe de femmes de votre localité ou de la Coalition régionale montréalaise de la MMF 2010.

Pour plus d'information
Consultez régulièrement notre site pour plus d’information sur les actions organisées par la Coalition régionale montréalaise et abonnez-vous au groupe facebook de la Marche mondiale des femmes à Montréal. Fréquentez aussi celui de la Fédération des femmes du Québec pour tout savoir sur la Marche mondiale des femmes 2010 au Québec.

> Téléchargez le programme des activités en format PDF