La Marche mondiale des femmes 2010 à Montréal
Itinéraire des marcheuses

Rapport de la Protectrice du citoyen en santé mentale - Action autonomie demande au ministre Bolduc d'intervenir d'urgence

Encore des lacunes et des abus importants dénoncés, encore des promesses vagues du ministre Yves Bolduc!

Action Autonomie, le collectif pour la défense des droits en santé mentale de Montréal, partage avec la Protectrice du citoyen ses conclusions sur le manque de leadership du ministère de la Santé et des Services sociaux et constate le laxisme important du gouvernement en matière de santé mentale.

Tant Action Autonomie que la Protectrice du citoyen dénotent des atteintes importantes aux droits et libertés fondamentales de la personne, notamment en matière de garde forcée, d’isolement et de contention. Selon Johanne Galipeau, chargée de dossiers et des communications à Action Autonomie, « Des gens sortent brisés par ces pratiques. Le respect de leurs droits et libertés fondamentales est gravement atteint. Cette situation est dénoncée depuis plus de dix ans et rien n’est corrigé. Pourtant celle-ci est grave et commande une action immédiate. »

La Protectrice du citoyen demande des contrôles accrus des pratiques en matière de santé mentale. Pour Action Autonomie, l’utilisation de la garde forcée et des mesures de contention et d’isolement devrait être le dernier recours, après que des solutions alternatives aient été tentées.

En janvier 2010, Action Autonomie a porté plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse concernant la détention illégale de centaines de personnes en matière de garde forcée. Cette dernière tarde à répondre tout comme le gouvernement.

Pages reliées :
Le Protecteur du citoyen blâme le ministère de la Santé et des Services sociaux, Jocelyne Richer, La Presse, 30.09.2010
Dépôt du Rapport annuel 2009-2010 du Protecteur du citoyen : La protectrice dénonce des situations préjudiciables aux citoyens - Quelques illustrations concrètes de plaintes et signalements présentés dans le rapport annuel - Des progrès accomplis et des situations problématiques réglées, 30.09.2010