L’inclusion à la TGFM : d’une préoccupation pour les femmes marginalisées à une approche avec les groupes
L'AFEME et la Table: perspectives sur un partenariat

Une caravane toujours en mouvement : enjeux et défis pour les femmes

Le 2 août, dans le cadre de son projet de Caravane des solidarités féministes, la Table tenait un atelier sur le mouvement des femmes au Québec, la situation des Montréalaises, ainsi que sur les enjeux et défis d’être une femme immigrée en situation de handicap.

A Photos Caravane aout 2011

Ce projet triennal vise à créer des liens de solidarité féministe entre les femmes de diverses origines. Les femmes immigrantes y participant mettront sur pied un atelier de sensibilisation sur les réalités des femmes immigrantes pour effectuer une tournée des groupes de femmes sur l’île de Montréal.

Marie Josèphe Pigeon de la Table a présenté l'histoire du mouvement des femmes au Québec, en abordant les grands moments des revendications tels que les Marches mondiales des femmes 2010 et 2000, la Marche du pain et des roses de 1995. Elle a mentionné quelques grands bouleversements, dont la Révolution tranquille, ainsi que l'attentat terroriste antiféministe de Polytechnique (6 décembre 1989). Des pionnières ont été présentées, ainsi que l'affaire Chantal Daigle (1989).

Dans une autre présentation, Carole Benjamin a dressé un portrait statistique des Montréalaises en termes de contexte familial et d'emploi, d'inégalités hommes/femmes et femmes/femmes sur l'île, ainsi que d'itinérance féminine grandissante.

Béatrice Ntamagiro, coordonnatrice de l'inclusion au Réseau d'action des femmes handicapées (DAWN), a fait une présentation sur les conditions des femmes handicapées, les conditions et enjeux de l'immigration au Québec pour les femmes handicapées, et les réalités d'être une femme en situation de handicap.

Lors de cette rencontre, le Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF) a introduit des ressources documentaires sur le mouvement féministe au Québec et a offert une visite guidée aux participantes.

La prochaine rencontre de la Caravane des solidarités féministes aura lieu le 16 août pour la mise sur pied de l'atelier par les femmes immigrantes participant au projet.