Nouvelle websérie - De faire et d'aplomb
Levée de fonds pour un documentaire sur le vieillissement

Le Conseil des Montréalaises dresse un bilan mitigé des élections pour les femmes

Au lendemain des élections municipales, le Conseil des Montréalaises constate une légère augmentation du pourcentage de femmes élues à la Ville de Montréal, soit 3,37% de plus qu'en 2009 (à partir des résultats officiels provisoires publiés le 5 novembre). Bien que l'on puisse se réjouir d'avoir atteint la « zone de parité » avec l'élection de 43 femmes sur 103 personnes élues, soit 42,17%, une analyse plus fine des statistiques nous démontre que les femmes peinent à décocher des postes décisionnels.

Alors que les conseillères d'arrondissement représentent 55,26% des personnes élues à ce poste, la stagnation du nombre de femmes élues comme mairesses d'arrondissement et de conseillères de la Ville démontre que la représentation élective des femmes aux postes décisionnels est confrontée à un blocage systémique. En effet, tout comme en 2009, seulement quatre femmes sont élues à la mairie d'arrondissement sur 18 postes (22,22%) et 18 femmes sont conseillères de la Ville sur les 46 postes disponibles (39,13%). La parité entre les femmes et les hommes est donc loin d'être atteinte au sein du conseil municipal car les femmes y occupent seulement 33,85% des sièges.

Fait intéressant : 13 arrondissements sur 19 ont une représentation de plus de 40% de femmes, dont cinq comprennent une majorité d'élues. Dans l'arrondissement Outremont, toutes les élues sont des femmes alors que l'arrondissement de L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève ne compte aucune femme élue.

Source : Conseil des Montréalaises, 06.11.2013