Prendre soin de soi à petit prix
Une boîte à outils pour faire de la réforme de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement un enjeu électoral

Prise de parole au rassemblement annuel contre les électrochocs

L'électrochoc fait l'objet de nombreuses contestations partout en Occident. Les personnes visées par cette technique sont principalement des femmes, souvent âgées. Au Québec, de 4 000 séances d'électrochocs en 1988, nous en donnions plus de 11 000 en 2017. Pour dénoncer cette situation, le comité Pare-Chocs tenait le 11 mai, veille de la fête des Mères, son rassemblement annuel contre les électrochocs. Ci-dessous, la prise de parole du Réseau des Tables régionales des groupes de femmes du Québec.

Et le témoignage d'une jeune femme qui a reçu un nombre inconnu d'électrochocs à 19 ans. Souffrant au départ de troubles alimentaires, elle doit maintenant vivre avec les séquelles de ces électrochocs.