Un nouveau plan d’action en développement social

Une campagne d’affichage féministe contre le harcèlement de rue

Illustrée par la bédéiste Sophie Bédard, une campagne du Centre d'éducation et d'action des femmes (CÉAF) sera visible dans l’espace public et les transports en commun montréalais du 7 octobre au 7 novembre. Elle se compose de quatre affiches illustrant différentes situations de harcèlement de rue vécues par une diversité de femmes, tirées des 250 témoignages que le centre a reçus dans le cadre d'un questionnaire mené en 2017.

Le CÉAF vous invite à télécharger ces affiches, à les imprimer et à les diffuser.

Ces affiches ont été co-créées par des militantes du CÉAF et trois focus groupes, composés de femmes vivant diverses réalités et issues de différents milieux. Parce qu'elles en ont assez des messages laissant entendre qu’il revient aux femmes de dénoncer les violences qu’elles subissent et d’apprendre à s’en défendre, elles ont décidé de braquer les projecteurs sur les harceleurs, les témoins et la population en général, afin que tout ce beau monde se sente concerné.

Cette campagne a plusieurs objectifs :

  • Dire aux harceleurs qu’ils ne pourront plus agir en toute impunité et qu’ils sont entièrement responsables de leurs actes
  • Mettre fin à l’indifférence généralisée autour du harcèlement de rue à Montréal et abaisser le seuil de tolérance sociale face au problème
  • Mobiliser les témoins à intervenir en solidarité avec les femmes harcelées
  • Déculpabiliser les femmes qui y sont confrontées et leur faire savoir qu’elles ne sont pas seules.

En plus de cette campagne d'affichage, le CÉAF mène une recherche en vue de documenter les impacts du harcèlement de rue sur les femmes à Montréal. Prochaine étape : un focus groupe qui aura lieu le 24 novembre. Elles invitent particulièrement les femmes ayant subi du harcèlement sur la base de leur handicap, leur religion, leur orientation sexuelle, leur âge, leur appartenance à une communauté autochtone ou leur "race". Intéressée à en savoir davantage? Contactez l’équipe de recherche à l'adresse recherche.hdr@gmail.com.

Pour tout savoir sur cette campagne dont nous sommes partenaire, avec Femmes et Ville International, le Conseil des Montréalaises et le Mouvement contre le viol et l’inceste.