Femmes immigrantes

Pas de garderies, pas d’intégration

Des demandeurs d’asile et des groupes sociaux dénoncent le manque d’accès aux ​ ​services de garde subventionnées

Appuyés par plus de 20 organisations, dont la Table des groupes de femmes de Montréal, des demandeurs et demandeuses d’asile publient une lettre ouverte aux chef.fes de partis pour demander la fin de leur exclusion des services de garde subventionnés et des CPE. Le Comité des demandeurs et demandeuses d’asile pour l’accès aux garderies dénonce que les enfants de demandeurs d’asile ne puissent accéder à ces espaces éducatifs et de socialisation indispensables. Il déplore aussi que les parents demandeurs d’asile soient empêchés de suivre des cours de français ou de postuler à des emplois pour lesquels ils et elles sont qualifié.es.

Lire la suite "Pas de garderies, pas d’intégration" »


#RamenonsLucy !

par Rehana Hashmi et Viviana Medina, appuyées par 24 organisations signataires

La récente histoire de Lucy Granados, expulsée le 13 avril dernier après une importante mobilisation de la société civile en sa faveur, a mis en lumière ce que vivent des centaines d’autres femmes ayant un statut d’immigration précaire ou vivant sans papiers au Canada.

Lire la suite "#RamenonsLucy !" »


Trajectoires migratoires, statuts d'immigration et droits des victimes

Réalisée par l'Association québécoise Plaidoyer-Victimes, cette vidéo explore en quoi les trajectoires migratoires et les statuts d’immigration peuvent être une source de vulnérabilité et influencer la qualité de vie des personnes immigrantes ou réfugiées. Il est également question des enjeux liés à l’intervention auprès des personnes nouvellement arrivées au pays ou à statut précaire : comment mieux intervenir auprès d’elles? Comment les aider à faire valoir leurs droits et recours? Avec Ghayda Hassan, professeure de psychologie à l’UQAM et chercheure/clinicienne au sein de l’équipe d’intervention et de recherche interculturelle.


Pour une réelle démocratie au Québec, il faut que les femmes s’en mêlent

Au lancement des outils du réseau des tables régionales

Le 28 avril, le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec soulignait le 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises en lançant un appel aux femmes d’intensifier leur efforts pour transformer profondément la démocratie au Québec. « Les féministes qui nous ont précédées ont lutté pour le droit de vote des femmes. Aujourd’hui à nous de lutter pour que ce droit ne soit pas perverti et s’inscrive dans une réelle démocratie au Québec », d’indiquer Joanne Blais, présidente du Réseau des Tables. « Pour une réelle démocratie au Québec, on a besoin de la contribution des femmes dans toute leur diversité, il faut vraiment que les femmes s’en mêlent », ajoute-t-elle.

Lire la suite "Pour une réelle démocratie au Québec, il faut que les femmes s’en mêlent" »