Pouvoir

Des coupures carrément indécentes au programme À égalité pour décider

Pour le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec, les coupures annoncées au programme À égalité pour décider dans le budget du gouvernement Couillard sont indécentes.

Le programme À égalité pour décider vise à soutenir financièrement les organismes qui, partout au Québec, font la promotion de la place des femmes en politique et tendent à favoriser leur participation citoyenne. Depuis sa création, il y a plus de 10 ans déjà, il a contribué à augmenter la présence des femmes en politique tant aux niveaux municipal que provincial, à en inciter plus d’une à faire le saut en politique et à surmonter divers obstacles pour y demeurer. Le programme dispose d’un budget annuel d'un million. Dans son dernier budget, le gouvernement prévoit le réduire à 500 000 $, soit une coupure de 50%.

Lire la suite "Des coupures carrément indécentes au programme À égalité pour décider" »


Les femmes dans la gouvernance des entreprises et dans les institutions démocratiques

« Règle générale, malgré leur entrée massive sur le marché du travail et leurs bonnes performances scolaires, les femmes sont peu présentes dans les postes de pouvoir, qu’il s’agisse de postes politiques, administratifs ou de gestion. Plusieurs obstacles empêchent encore leur participation égalitaire à la vie publique. En cette année d’élections municipales au Québec, le Conseil du statut de la femme (CSF) publie une série de 19 documents régionalisés intitulés Les femmes dans la gouvernance des entreprises et dans les institutions démocratiques. Chiffres à l’appui, ils présentent les raisons généralement invoquées pour expliquer le faible niveau de présence des femmes dans les instances décisionnelles, et les obstacles auxquels elles font face pour accéder à des postes de pouvoir. » Pour le CSF, c'est « une invitation à discuter, encore, des obstacles que rencontrent les femmes sur la route du pouvoir, à mesurer le chemin parcouru et à soutenir le changement et l’évolution des attitudes ».

Source : CSF, mai 2013


En direct de Dakar - Des nouvelles de notre partenariat avec l'Association des femmes de la Médina

Anne Pasquier et Carole Benjamin de la Table des groupes de femmes de Montréal sont actuellement à Dakar au Sénégal dans le cadre du partenariat avec l'Association des femmes de la Médina (AFEME) ayant pour objectif l’amélioration de la place des femmes en politique municipale. Yacine Daigne, présidente de l'AFEME, prononçait ce discours le 13 avril en présence, entre autres, des maires de Dakar, de la Médina et de l’arrondissement Villeray-Parc-Extension-St-Michel :

« Depuis cinq ans maintenant, l’AFEME, la Table des groupes de femmes de Montréal et le Carrefour international travaillent de concert pour promouvoir la participation citoyenne des femmes de la Medina et soutenir les femmes élues au conseil municipal. Dans le cadre de ce partenariat tripartite, de nombreuses formations et échanges ont été réalisés.

Lire la suite "En direct de Dakar - Des nouvelles de notre partenariat avec l'Association des femmes de la Médina" »


Les "apprenties-conseillères" bouclent trois ans d’implication en politique municipale!

Depuis 2008, dans le cadre du projet Les apprenties-conseillères de la Table des groupes de femmes de Montréal, en partenariat avec le Secrétariat à la condition féminine (programme À égalité pour décider), une vingtaine de Montréalaises ont développé leur participation citoyenne en politique municipale.

Femmes democratieLa démarche de trois ans, de 2008 à 2011, a combiné des approches diverses comme la formation traditionnelle, les rencontres et les liens avec des élues, la création d’un réseau, l’expérience de terrain (participation citoyenne comme dans les comités d’arrondissement ou participation au conseil de Ville ou d’arrondissement), la connaissance des dossiers et des structures.

La Table a réussi à rejoindre les femmes intéressées à s’impliquer en politique municipale et, pour certaines d’entre elles, à se porter candidates aux élections municipales de 2009.

Dans la dernière année, le projet Les apprenties-conseillères a permis d’outiller les femmes impliquées à travers des rencontres d’échange et des formations sur les thèmes de la gouvernance et des structures politiques, femmes et pouvoir, le féminisme, ainsi que par des rencontres avec des éluEs. Le 15 juin 2011, les apprenties conseillères et quelques éluEs se retrouvaient pour marquer la fin du projet et la continuation des implications des femmes en politique.

Pour plus d'information, contactez Carole au 514-381-3288, poste 2203.


Sur les traces de la Table au Sénégal

Deux vidéos réalisées par Carole Benjamin pour la Table des groupes de femmes de Montréal lors du voyage de mars 2009 d'Anne Pasquier et de Soraya Martinez à Dakar (Sénégal) pour rencontrer l'Association des femmes de la Médina avec laquelle elle travaille en partenariat.


Sur les traces de la Table au Sénégal.



Au sujet des projets de l'Association des femmes de la Médina à Dakar.


L'école citoyenne

Zhao Xin WuMartine BlancKatie Gagnon

L'école citoyenne est un outil inédit d’information et de formation sur des questions d’actualité liées à l’exercice démocratique. Principalement destinée à soutenir l’engagement des femmes dans les débats et l’action politique, cette série tente de répondre à des interrogations sur le mode de scrutin proportionnel, les mesures d’action positive, l’analyse différenciée selon les sexes, la démocratie participative, la cyberdémocratie, la parité, le mentorat en politique auprès des femmes, l’engagement des jeunes en politique municipale et l'engagement politique des communautés culturelles. À cet effet, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie donne la parole à des spécialistes, universitaires, militantes et élues, issues de divers horizons.