50px

Plateforme de revendications féministes pour le droit à la ville 

11 mai 2022

Dans le cadre du projet Femmes et rapport à la ville, la TGFM s’est dotée d’une plateforme de revendications féministes pour le droit à la ville. Le droit à la ville est une revendication pour vivre dans un milieu qui correspond à nos besoins et réalités, mais aussi d’être en mesure de participer à sa transformation. La consultation menée en 2021 par des webinaires, un questionnaire et un état des lieux sur le logement a souligné que le droit à la ville est loin d’être atteint pour les Montréalaises et que les groupes de femmes sont bien engagées à transformer notre ville et nos quartiers.

Pour synthétiser les préoccupations et les propositions, nous avons bâti une plateforme de revendications qui est aussi notre vision féministe intersectionnelle pour l’avenir de Montréal. Par cette plateforme, nous revendiquons notre intention de se prononcer sur les enjeux urbains et de poser des actions concrètes pour une ville plus inclusive et égalitaire.

La plateforme s’organise autour de 4 thèmes majeurs et 10 préoccupations transversales. Chaque thème débute par quelques enjeux et préoccupations suivis par notre engagement féministe. Ensuite, un tableau identifie une série de recommandations et d’exemples d’actions. La plateforme n’est pas exhaustive et figée. Les enjeux, les engagements, les recommandations et les exemples d’actions sont issus des consultations menées. Nos revendications évolueront au gré des conjonctures et de l’évolution de notre analyse féministe des enjeux urbains.

Les membres de la Table des groupes de femmes de Montréal ont adopté cette plateforme de revendications le 15 mars 2022 en assemblée générale. 

Plateforme de revendications en pdf accessible

25px
50px