50px

Lettre ouverte: Partis fédéraux, engagez-vous pour le droit à la ville des Montréalaises!

12 septembre 2021
25px
Bloc texte

Élections fédérales 2021

PAR COURRIEL

Montréal, le 9 septembre 2021

 

Monsieur Justin Trudeau, Premier ministre du Canada et Député de Papineau

Monsieur Erin O’Toole, Chef du Parti conservateur du Canada et Député de Durham

Monsieur Jagmeet Singh, Chef du Nouveau Parti démocratique et Député de Burnaby-Sud

Monsieur Yves-François Blanchet, Chef du Bloc Québécois et Député de Beloeil – Chambly

Madame Annamie Paul, Cheffe du Parti Vert du Canada

 

Je vous écris aujourd’hui au nom de la Table des groupes de femmes de Montréal pour vous interpeller sur vos engagements. Notre regroupement régional a pour mission de promouvoir et de défendre les droits des femmes. Notre force réside dans notre membership d’une cinquantaine de groupes locaux issus de divers secteurs d’activité. Cette multisectorialité nous donne accès à des expériences, des préoccupations et des analyses diversifiées.

Nous avons mené une consultation au printemps pour cerner les préoccupations des groupes féministes montréalais et dégager une vision pour la ville de demain. Nous voulons que toutes les Montréalaises puissent aisément se loger, travailler, se déplacer, mais aussi habiter des quartiers qui leur offrent un environnement sain, sécuritaire et une bonne qualité de vie. Nous désirons qu’elles puissent participer au développement de cette ville en lançant des initiatives et en prenant part aux débats et prises de décisions qui concernent nos milieux de vie. Toutefois, de nombreuses femmes, en particulier pour celles à la croisée des oppressions, vivent sur une base quotidienne de l’insécurité, de la violence, de l’exclusion, du capacitisme, du profilage et de la pauvreté qui bafouent leur droit à la ville.

Les organisations sur le terrain travaillent concrètement avec ces femmes en offrant, par exemple, de l’hébergement d’urgence, de l’accompagnement en employabilité, des services de loisirs, des groupes de soutien et du dépannage alimentaire. Nous avons besoin de l’appui des gouvernements pour rendre l’île de Montréal plus inclusive, plus sécuritaire et mieux adaptée aux Montréalaises dans toute leur diversité. Plusieurs de nos revendications interpellent le municipal et le provincial. Toutefois, ces paliers de gouvernement ont besoin de l’appui du fédéral surtout pour investir dans les infrastructures et les programmes sociaux. Nous vous interpellons aujourd’hui sur nos quatre grandes revendications.

Nous voulons premièrement des investissements pour mettre fin à la crise du logement et agir pour prévenir l’itinérance des femmes. La pénurie de logements force de nombreuses Montréalaises à habiter des logements trop chers, inadaptés à leurs limitations, trop petits ou insalubres et même à rester ou retourner avec une personne violente. En plus d’affecter leur santé, cette crise freine la possibilité de quitter des situations de violence et des maisons d’hébergement. Quels sont vos engagements pour le logement social et communautaire, la rénovation et l’abordabilité des logements privés, l’accessibilité universelle des logements et la prévention de l’itinérance ? Comment comptez-vous agir pour prévenir la violence genrée et contrer les féminicides? Comptez-vous respecter l’engagement de réserver au moins 25 % des sommes de la Stratégie nationale sur le logement pour des projets pour les femmes?

Nous voulons deuxièmement des investissements pour que nos quartiers soient dotés de commerces, de parcs et d’espaces verts, d’une bonne offre en culture et en loisirs et de services de proximité. De nombreuses femmes peinent à poursuivre des études ou revenir sur le marché du travail en raison du manque de service de garde subventionné. Que comptez-vous faire pour soutenir les services de garde dans nos quartiers ? Diverses populations, dont les femmes aînées, en situation de handicap et les populations racisées, sont davantage exposées aux polluants et aux impacts du réchauffement climatique. Quels sont vos engagements sur les questions environnementales et climatiques ? 

Nous voulons troisièmement des investissements pour améliorer les infrastructures pour la mobilité active et offrir des services de transports collectifs accessibles, abordables, sécuritaires et inclusifs sur l’ensemble de l’île. Les femmes sont plus dépendantes des transports collectifs et celles qui habitent dans des secteurs mal desservis en sont épuisées d’autant plus qu’elles subissent du harcèlement de rue. Trop souvent les aménagements posent des obstacles aux personnes à mobilité réduite. Quels sont vos engagements pour la mobilité durable, sécuritaire et universellement accessible ?

Nous voulons quatrièmement des investissements dans les programmes sociaux pour lutter contre la pauvreté, favoriser l’accès à l’emploi et améliorer les conditions de travail notamment dans les métiers du soin. Les plans de relance économique suscitent la création de nombreux emplois bien rémunérés qui sont majoritairement masculins. Quelles mesures prenez-vous pour que la relance économique profite aux femmes ? De plus, les travailleuses sans statut peinent à accéder à différents services et surtout craignent d’être déportées si elles dénoncent des abus au travail. Comptez-vous régulariser le statut des migrantes avec un statut précaire ?

La balle est dans votre camp, parlez-nous de vos engagements pour l’égalité et surtout dites-nous comment votre parti compte agir pour le droit à la ville des Montréalaises.

Je vous prie de recevoir, Messieurs et Madame, l’expression de nos sentiments les plus distingués.

Caroline Voyer, Présidente de la Table des groupes de femmes de Montréal

25px
Bloc texte

Les réponses des partis à notre lettre

Nous partageons ici les réponses à notre lettre ouverte

Pour lire la réponse du Bloc Québécois

25px
25px

Connexion Membres de la communauté de pratique

25px
50px